Plus de com entre les jeunes d'hier et ceux d'aujourd'hui !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Plus de com entre les jeunes d'hier et ceux d'aujourd'hui !

Message par Admin le Sam 7 Mai 2016 - 11:27

Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme…

Je me suis souvenue de cet adage, appris au lycée il n’y a pas si longtemps, et je me rends compte qu’il s’applique bien aux politiques de jeunesse pour lesquelles je travaille depuis maintenant un an :
• les jeunes d’aujourd’hui ont des envies comme ceux d’hier !
• les jeunes d’aujourd’hui ont des craintes et des angoisses, comme ceux d’hier !
Évidemment, ces envies et ces craintes d'aujourd’hui se déclinent sous des formes différentes car le contexte a fortement évolué. Elles nécessitent donc de nouvelles réponses à construire ensemble.  

Nous sommes tous encore jeunes !

Certains d’un âge plus avancé que d’autres, mais tous nous sommes ou avons été jeunes, avec les mêmes espoirs et les mêmes envies, hier comme aujourd'hui !
Malgré cette évidence, les jeunes d’hier et ceux d’aujourd’hui ne parlent plus le même langage, ne se comprennent plus : un certain clivage… ou un clivage certain s’est installé. Avec le temps, on semble oublier qu’on a été jeunes : des malentendus s’installent, des jugements sont émis, des clichés se développent…

Les réflexions des jeunes au sein des "ateliers mobiles" font référence à un certain immobilisme sociétal, générant un manque de communication et de compréhension. Ils ont souvent l’impression que les adultes les jugent en fonction de leur propre système de valeurs qui, s’il était valable hier, ne l’est plus forcément aujourd’hui. Les jeunes d'hier ont parfois du mal à comprendre que les jeunes d'aujourd'hui ont un système de valeurs différent, lié à un contexte et des mentalités qui ont extrêmement changé.
Les jeunes ont la sensation d’être rangés dans des cases qui ne sont pas les leurs ! Ils ont l’impression qu’on ne leur donne pas la possibilité; la place pour construire leur propre espace. Qu'on les sous-estiment...

Qui de mieux que les jeunes d’aujourd’hui pour exprimer les envies et les craintes qui les habitent ? Quand nous les avons rencontrés, quand nous avons discuté avec eux au cours des "ateliers mobiles", les jeunes étaient loin de l’image immobile, désabusée, fataliste que les clichés renvoient parfois. Ils ont montré une réelle conscience et une grande maturité sur les conditions de vie actuelles et les difficultés qu’ils doivent gérer quotidiennement.

Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme…

L’un des besoins forts exprimé au sein des ateliers est celui d'un accompagnement qui soit adapté avec efficacité, autant aujourd'hui qu'hier, à un monde qui a changé et qui continue de changer.
Avec la nécessité de trouver un équilibre entre ce qui doit être conservé et qui fonctionne et ce qui doit être transformé et qui ne fonctionne pas.
Avec comme seule ambition, celle d’avancer.

Il est évident que cela ne peut se faire qu’avec le concours de tous, à leurs différents niveaux d’implication et leurs diverses compétences, en construisant une démarche collective qui sache prendre en compte les réalités de chacun, celles ressenties par les jeunes et celles vécues par les acteurs.

Les problèmes dont nous parlons ici sont les mêmes que ceux d’hier, mais ils ont pris une autre forme et une autre place.

Aujourd'hui, les jeunes rencontrent souvent de grands difficultés à vivre leur jeunesse avec une certaine stabilité, nécessaire pour se projeter de façon profitable à tous, jeunes et moins jeunes. D’où la nécessité d’apporter en permanence les réponses adaptées à l’évolution des conditions dans lesquelles leurs parcours se réalisent. La journée "À la rencontre d’eux", qui a réuni de nombreux jeunes et acteurs autour de la restitution de la parole des jeunes recueillie au cours des "ateliers mobiles", a été voulue dans cet esprit.

Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme…

Trois principes nécessaires à la réussite d'une politique de jeunesse forte et efficace ont été rappelés et posés :
• plus de communication pour mieux se comprendre !
• plus de compréhension pour agir avec efficacité et justesse!
• plus de complémentarité pour avancer ensemble !


Marine GERARD, coordonnatrice de la Fabrique jeunesse

Admin
Admin

Messages : 30
Date d'inscription : 21/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://rencontrejeunesses16.forumdomtom.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum